De commandement et de contrôle du combat drones des États-Unis transférés à partir de Windows à Linux

USAF a annoncé le transfert de drones contre le commandement et le contrôle au système d’exploitation Windows sur Linux. Cette décision audacieuse est largement due à l’récent scandale quand, en Septembre l’année dernière sur la base de la Force U. S. Air Creech (Creech), PC. Nevada, le virus a été détecté. Base de commandes a expliqué que le virus ne menacent pas le travail de reconnaissance immédiate de la grève des véhicules Reaper, qui s’adresse à cette base, mais l’attaque a apparemment incité les militaires à se déplacer.

Comme expliqué par les représentants du U. S. Air Force basés au sol des systèmes sont séparés des systèmes de contrôle de vol, qui sont utilisés pour le contrôle à distance de l’UAV. En dépit d’une infection virale, le travail de volants et leurs assassins restent sur le terrain les opérateurs hors de danger. Il est connu que le virus est venu à la base de Creech Air Force par l’intermédiaire des disques durs externes, sur lesquels l’opérateur de transport de mettre à jour les cartes et d’enregistrer des vidéos à partir de caméras de drones. À un certain point, avec l’un de ces disques pour ordinateurs a frappé la station au sol suivi du virus. Selon les responsables de la Force aérienne, le virus est appliqué à ces types de logiciels malveillants qui tentent de voler diverses informations sur les utilisateurs d’inscription, y compris les noms et mots de passe et numéros de compte bancaire et ainsi de suite.

Après l’incident Septembre, l’équipe au sol de la Force aérienne est interdit d’utiliser les disques amovibles pour le transfert de données entre ordinateurs, afin de prévenir d’autres attaques. Dans le même temps, les militaires n’ont pas l’accent sur le fait que certains ordinateurs ont été déplacés à partir de Windows à Linux et code source ouvert. La preuve de cette surface spécialisée dans la sécurité informatique finlandaise Mikko Hypponen dans le domaine public, en comparant des photographies de centres de contrôle en 2009 et 2011. Il est à noter que la photo a été prise en 2009 par le site de la base militaire de Creech, mais maintenant, cette image a déjà été retirés du site (mais dépouillé copie de l’jusqu’ici publié dans le Journal départemental USAF).

Hypponen dit lui-même sa trouvaille: “Si j’avais à choisir entre les solutions basées sur Windows XP et Linux lors de la construction des systèmes à usage militaire, je serais sans doute un instant que choisir.” On peut supposer que Linux est à nouveau confirmée empiriquement l’augmentation de la résistance aux virus que Windows, au moins dans la situation actuelle.

13 January 2012

Les entreprises russes sont prêtes à prendre sur le développement et le soutien de Mandriva
La décision sur le sort de Mandriva reportée à Janvier 23 en raison de l’émergence d’acheteurs potentiels en provenance de Russie

• Avions américains sans pilote de chasse volent maintenant sous Linux »»»
Le système de contrôle des avions sans pilote le Groupe U.
• Des drones américains voleront sur Linux »»»
Pour des raisons de sécurité, le gouvernement américain a décidé de transformer complètement l’avion sans pilote militaire parc sous Linux.
• U.S. unmanned fighter jets now fly under Linux »»»
The control system of unmanned aircraft the U.S. Air Force, formerly based on Windows XP, was moved to Linux.
• 29 avril Canonical Ubuntu Linux communiqués de 10.04 LTS »»»
La société Canonical, le sponsor commercial d’Ubuntu Linux distro, a émis aujourd’hui un avis à ses partenaires que le 29 avril.
• Linux deviendra publique »»»
Etat s’inquiète du problème de l’établissement d’un système d’exploitation nationale et devrait commencer le développement dans un proche avenir.